Une proposition de loi de nouveau sur le bureau de l’APN

Criminalisation du colonialisme français

La proposition de loi criminalisant le colonialisme français est officiellement réactivée. Le texte a été déposé, dimanche dernier, sur le bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) par le député islamiste du MSP, Zakaria Belkheir. Selon lui, le projet est signé par 100 élus de «diverses obédiences politiques».

C’est la deuxième fois depuis 2010, rappelons-le, que ce projet, élaboré en réaction à la loi française glorifiant le colonialisme, est déposé sur le bureau de l’APN. La première fois, le gouvernement l’avait rejeté.

Passera-t-il cette fois-ci ? Attendons pour voir. Cette nouvelle mouture reprend, globalement, le même contenu que celui de l’ancien projet.

Composée de 18 pages, de six chapitres et de 54 articles, cette proposition prévoit une série de dispositions visant à contraindre la France officielle «à présenter des excuses au peuple algérien».

«L’Etat algérien œuvre à contraindre les autorités françaises à présenter des excuses au peuple algérien pour les préjudices qu’il a subis durant la période coloniale», lit-on dans l’article 24 de cette proposition de loi.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Rebigua présente ses condoléances à la famille de la moudjahida Anissa Derrar

Impératif soutien médiatique à la Palestine face à la propagande et à l’occupation sionistes – …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.