Une campagne timorée et des électeurs indifférents à Biskra

Les femmes seront les grandes perdantes de ces élections du fait que ni la parité ni le bénéfice du tiers proportionnel appliqué anciennement en leur faveur n’ont été respectés.

A Biskra, 91 listes de candidats adoubées par des partis politiques et une seule liste d’indépendants ont été retenues par l’ANIE afin de pourvoir les 27 APC de la wilaya, tandis que 7 listes du FLN, du RND, du HMS, d’El Moustakbel, d’El Bina, El Karama et El Adala wa tanmiya ont été validées powur composer la future APW à l’issue des élections locales du 27 novembre.

Plus de 700 candidats de différentes formations, des poids lourds de la scène politique, des personnalités et d’anciens maires et membres de précédents conseils municipaux épinglés pour divers motifs ont été biffés de ces listes suite à une opération d’expurgation décidée par les hautes instances du pays, souhaitant officiellement un rajeunissement, une épuration et un renouvellement de la classe politique.

Cette opération n’a pas été du goût des caciques locaux des partis bien établis qui ont vu leurs hommes et femmes être discrédités et exclus de la course aux locales. Qu’à cela ne tienne, ont été alors proposés des candidats qualifiés de jeunes, neufs, propres, novices et à 60% détenteurs de diplômes universitaires.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Rebigua présente ses condoléances à la famille de la moudjahida Anissa Derrar

Impératif soutien médiatique à la Palestine face à la propagande et à l’occupation sionistes – …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.