Spécialistes et associations appuient l’idée d’une plus large protection contre la Covid-19 : Vers l’ouverture de la vaccination aux adolescents de 12 à 18 ans

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a évoqué, dans une récente intervention médiatique, la possibilité d’étendre la campagne de vaccination aux mineurs âgés entre 12 et 18 ans. A quelques encablures de la rentrée scolaire, la décision est saluée par les spécialistes et les associations des parents d’élèves.

Faut-il vacciner les ados ? «Oui», répond sans hésitation le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre de la Commission nationale de veille et de suivi de l’évolution de l’épidémie du nouveau coronavirus. «Les connaissances scientifiques ont montré que les enfants n’étaient pas seulement atteints de formes mineures de la Covid-19, mais qu’ils pouvaient également développer des formes gravissimes. Les services de pédiatrie n’on-ils pas été pris d’assaut récemment par des mineurs atteints du coronavirus ?»,  dit-il, estimant qu’il y a désormais un consensus mondial autour de la vaccination des plus de 12 ans. «Le fait est, argumente-t-il, que les enfants facilitent la transmission du virus. On a beau prendre des mesures contre la propagation de la maladie, elles restent limitées, d’autant qu’il est difficile d’imposer le port du masque de protection aux ados, notamment dans les écoles.»

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Élections locales anticipées du 27 novembre : Des rejets et des interrogations

De plus en plus de partis politiques se plaignent du rejet par les structures de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *