Société des fertilisants d’Algérie Fertial : Plus de 500 travailleurs font un don de 2000 da chacun

Les travailleurs de l’unité de Annaba de la société algéro-espagnole des fertilisants Fertial vont donner chacun la somme de 2000 DA au profit du Croissant-Rouge. Ces fonds seront destinés à l’achat d’un générateur d’oxygène qui sera affecté à l’un des hôpitaux de Annaba abritant un service Covid-19.

C’est ce qu’a déclaré, hier, à El Watan, Kamel Fritah, le secrétaire général de l’Union de wilaya UGTA Annaba. Organisée à l’initiative du syndicat de l’entreprise UGTA, cette opération de solidarité concernera un total de plus de 500 salariés. Une retenue sur salaire s’effectuera ainsi à la fin du mois en cours. «Ce don n’est pas obligatoire, il s’inscrit dans un cadre solidaire. Tous les employés refusant cette action peuvent saisir avant le 22 août le directeur général de Fertial à l’effet de les retirer de la liste des participants», précise la même source.

Louable à plus d’un titre, cette action caritative intervient parallèlement à plusieurs autres engagées dans le même contexte. En effet, des opérations de solidarité portant sur l’acquisition d’un générateur d’oxygène dont l’enveloppe est estimée à plus de 180 millions de dinars sont lancées çà et là. Il en est ainsi de celle organisée conjointement entre le Syndicat des pharmaciens (Snapo) et du bâtonnat de Annaba qui, à travers leurs représentants, ont pu collecter des fonds leur permettant l’achat de cet équipement vital. Rappelons que l’indisponibilité de l’oxygène destiné aux malades atteints du coronavirus et souffrant d’une détresse respiratoire pose, avec acuité, un sérieux problème dans le secteur de la santé de la wilaya de Annaba.

En effet, l’approvisionnement en quantité suffisante d’oxygène pour les services Covid-19, chirurgicaux et les Pavillons des urgences médicales (PUM) n’a jamais dépassé, selon des sources proches de ce dossier, un total de 4000 litres. Or, les besoins pour les six structures de santé de la wilaya de Annaba prenant en charge les malades contaminés par la Covid-19 est au minimum 9000 litres. Paradoxalement, Annaba abrite trois producteurs d’oxygène liquide, en l’occurrence Linde Gas, Sider El Hadjar et la fonderie de Attia. La mauvaise distribution de l’oxygène est mise à l’index.


Post Views:
0



Source link

Check Also

Élections locales anticipées du 27 novembre : Des rejets et des interrogations

De plus en plus de partis politiques se plaignent du rejet par les structures de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *