Réchauffement climatique : les dures conditions de vie qui se profilent

Abuser de l’opinion publique et l’envoyer sur de fausses pistes avec les conséquences dramatiques qu’elles engendrent, c’est ignorer les menaces imminentes, mortelles et destructrices que fait peser le changement climatique sur notre pays et la sous-région. On l’a vu avec les inondations qui ont emporté des vies et des biens. Des précipitations parcimonieuses, courtes et intenses, ont provoqué un déferlement des eaux. Les incendies ont besoin de carburant, c’est la végétation. Plus cette dernière est sèche, plus elle est inflammable.

La hausse des températures de juillet-août a été précédée par une longue période de sécheresse qui a vidé le peu d’eau qui restait dans les barrages et a conduit au rationnement du précieux liquide dans les grandes villes. Le désert avance inexorablement vers le Nord. Il est aux portes d’Alger. Il a déjà franchi le nouveau barrage vert qu’on veut lui opposer pour endiguer son avancée. Des botanistes ont trouvé au nord de Bouira des végétaux pionniers indicateurs des zones arides. Ce qui signifie que les terres agricoles, en plus de manquer d’eau d’irrigation, ne seront plus productives.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Contre l’occultation et l’oubli : La mobilisation des «enfants d’Octobre»

Pour que «vérité et justice» soient accordées aux survivants et aux enfants des disparus, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *