Pour éviter les attaques ciblées, YouTube va masquer le nombre de «Je n’aime pas» sous les vidéos — RT en français


Les internautes pourront toujours cliquer sur le bouton «Je n’aime pas ce contenu», mais ils ne verront plus s’afficher le décompte d’avis négatifs. Les auteurs des vidéos y auront en revanche toujours accès dans leur espace personnel.

Du changement à venir dans l’interface de YouTube. La plateforme a en effet annoncé le 10 novembre que le nombre de «Je n’aime pas» sous les vidéos qu’elle héberge serait désormais masqué. L’objectif : protéger les vidéastes du harcèlement et des attaques ciblées.

«J’ai toujours pensé que le nombre de « Je n’aime pas » d’une vidéo permettait aux spectateurs de savoir si la vidéo était de bonne qualité. […] Malheureusement, les équipes de YouTube ont découvert toutes sortes d’autres usages de cette fonctionnalité. Apparemment, des groupes de spectateurs ciblent des vidéos spécifiques pour faire augmenter leur nombre de « Je n’aime pas »», a expliqué Matt Kovalakides, responsable des contenus pour la plateforme.

Un test aurait montré des effets positifs

Les internautes pourront toujours cliquer sur le bouton «Je n’aime pas ce contenu», mais ils ne verront plus s’afficher le décompte d’avis négatifs. Les auteurs des vidéos y auront en revanche toujours accès dans leur espace personnel, où ils peuvent consulter différentes données sur leur chaîne. 

«Nous voulons créer un environnement inclusif et respectueux qui permette aux créateurs de connaître le succès et de s’exprimer en toute sécurité. […] Cette nouveauté fait partie des nombreuses mesures que nous prenons pour continuer à protéger les créateurs du harcèlement», a expliqué YouTube dans un communiqué.

La plateforme, qui appartient à Google, a souligné avoir mené un test en juillet 2021 auprès de certains créateurs pour déterminer si le fait de ne pas afficher le bouton «Je n’aime pas» limitait le nombre de clics négatifs. Les résultats se seraient avérés concluants, notamment pour les petits créateurs, débutants comme confirmés.


Source link

Check Also

Le gaz flambe, les Togolais se replient sur le charbon | Afrique | DW

A l’aide d’un éventail, Julienne Ajavon, attise le feu sous une casserole posée sur un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.