Plus de 30 000 opérateurs interdits d’importer

32 400 importateurs sont mis sur le carreau. Parmi eux, 6000 activaient avec des registres de commerce fictifs ou loués. L’opération d’assainissement du commerce extérieur pourra-t-elle donner des résultats comme le promet le gouvernement ?

L’amendement du texte de loi portant sur l’importation a permis de réduire le nombre de registres de commerce liés aux importateurs de 2 000 à 9600», affirmait, avant-hier à Tlemcen, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig lors de l’ouverture du Salon régional sur l’exportation organisé sous le slogan «L’exportation : perspectives et défis».

«La réduction de la facture d’importation qui était alors de l’ordre 64 milliards de dollars» est-elle une suite logique de la diminution drastique des registres de commerce ? Kamel Rezig ne donne aucune explication.

Mais en remontant à des déclarations faites à Blida le 26 octobre dernier, il révélait que les services de son ministère avaient recensé 6000 importateurs qui activaient avec des registres de commerce fictifs, ou loués, à travers le territoire national.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier

L’article Plus de 30 000 opérateurs interdits d’importer est apparu en premier sur El Watan.


Source link

Check Also

la consolidation de la place de la femme requiert un environnement sociopolitique concurrentiel

ALGER – Le Secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Tayeb Zitouni, a affirmé, samedi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.