L’Ouzbékistan dit avoir abattu un avion militaire afghan entré illégalement dans son espace aérien — RT en français


Le ministère ouzbek de la Défense a fait savoir qu’un avion militaire afghan a été abattu par son système défensif après avoir pénétré illégalement dans l’espace aérien de Tashkent. Deux personnes qui se sont éjectées sont hospitalisées.

Un avion militaire afghan s’est écrasé dans la soirée du 15 août en Ouzbékistan, une ex-république soviétique d’Asie centrale qui partage une frontière avec l’Afghanistan.

«Le 15 août dans le district de Cherabad, région de Sourkhan-Daria, les unités de défense anti-aérienne des forces aériennes d’Ouzbékistan ont intercepté une tentative de franchissement illégal de la frontière aérienne de l’Ouzbekistan par un appareil militaire afghan», a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense cité par RIA Novosti, confirmant les informations de médias ouzbeks faisant état du crash la veille dans la province de Sourkhondario. 

Bekpoulat Okboïev, un médecin dans un hôpital de la province de Sourkhondario, a confié à l’AFP que deux patients portant l’uniforme des forces armées afghanes y avaient été hospitalisés le 15 août au soir. L’un des patients s’est éjecté «avec un parachute», a-t-il raconté, précisant que tous les deux souffraient de fractures. 

L’Afghanistan est aux mains des Taliban après l’effondrement des forces gouvernementales et la fuite à l’étranger du président Ashraf Ghani. Privées du soutien américain, démoralisées, des unités afghanes ont tenté à plusieurs reprises de fuir vers les pays voisins d’Asie centrale, notamment l’Ouzbékistan, depuis que les talibans ont déclenché leur offensive. 

Le 15 août, 84 soldats afghans, qui se sont réfugiés en Ouzbékistan, ont été arrêtés par les forces ouzbèkes à la frontière.


Source link

Check Also

Moscou dénonce le refus de la France d’accorder des visas pour sa cathédrale orthodoxe de Paris — RT en français

La Russie a dénoncé un refus des autorités françaises de délivrer des visas pour les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *