Littérature : 2021, une année africaine | Afrique | DW

Le prix Goncourt a été cette année, décerné au sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, pour son roman « La plus secrète mémoire des hommes« .

Une distinction saluée par le président sénégalais, Macky Sall, qui parle d’une « magnifique consécration ».

Mohamed Mbougar Sarr est devenu le premier écrivain d’Afrique subsaharienne à être distingué par le plus prestigieux des prix littéraires français. Il est aussi, à 31 ans, un des plus jeunes lauréats.

Une jeune amatrice de livre en Côte d'Ivoire

Une jeune amatrice de livre en Côte d’Ivoire

Lire aussi →« Miss Littérature » Bénin a 16 ans et bien du mérite

En Octobre dernier, un autre écrivain sénégalais, Boubacar Boris Diop, était désigné  lauréat du ‘’Neustadt International Prize for Literature’’, un prix littéraire américain. Les lauréats du ‘’Neustadt International Prize for Literature’’ reçoivent une récompense de 50.000 dollars US (environ 28 millions de francs CFA.

Boubacar Boris Diop, 75 ans, journaliste, essayiste et romancier, est aujourd’hui l’un des écrivains les plus connus d’Afrique.

Lire aussi →Les écrivains guinéens affectés par la baisse de la lecture

Dans une bibliothèque en Afrique du sud

Dans une bibliothèque en Afrique du sud

Ecrire notre histoire

L’écrivain ivoirien et ancien président de l’association des écrivains de Côte d’Ivoire, Foua Ernest de Saint Sauveur, nous parle de sa rencontre avec Mohamed Mbougar Sarr et de la place encore limitée du livre en Afrique.

Pour lui, « La littérature africaine s’inscrit dans l’ambition de nos peuples qui veulent réfléchir par eux-mêmes, écrire leur propre histoire« . L’écrivain dénonce cependant certains obstacles qui freinent encore l’essor du livre sur le continent.

Lire aussi →Cameroun : la terre de la littérature et des éditions à fonds perdus

L’auteur sud-africain, Damon Galgut, a lui aussi remporté ce mercredi (03.11.2021), le Booker Prize, prestigieux prix littéraire britannique, pour « The Promise« , un livre sur le temps qui passe dans une famille de fermiers blancs dans l’Afrique du Sud post-apartheid.

Autre prix et sans doute le plus prestigieux, le prix Nobel de littérature 2021, attribué au romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah.

Il est l’auteur de dix romans, dont « Près de la mer » en 2006, et de nouvelles. Il est aussi connu pour son roman « Paradise« , un récit « empathique et sans compromis des effets du colonialisme et le destin des réfugiés pris entre les cultures et les continents », selon le jury. 

Lire aussi →Abdulrazak Gurnah, prix Nobel de littérature 2021

Une grande année donc pour l’écriture africaine avec trois prix parmi les plus prestigieux en cette année 2021 : le 07 octobre, le prix Nobel de littérature à l’auteur tanzanien, Abdulrazak Gurnah, le 03 novembre, le prix Goncourt au sénégalais, Mohamed Mbougar Sarr, pour « La plus secrète mémoire des hommes » et le sud-africain Damon Galgut avec le Booker Prize pour son roman « The Promise« .




Source link

Check Also

Le gaz flambe, les Togolais se replient sur le charbon | Afrique | DW

A l’aide d’un éventail, Julienne Ajavon, attise le feu sous une casserole posée sur un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.