l’Etat veille à la consolidation de la relation « école-commune »

BECHAR- Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belaabed a affirmé jeudi à Béchar que l’Etat veille au renforcement de la relation « école-commune » en adoptant le principe de la gestion de proximité des 21.000 écoles primaires que compte le pays.

« L’Etat fera tout pour consolider cette relation par des mesures concrètes à l’effet de garantir une meilleure gestion des établissements scolaires », a indiqué M. Belaabed.

« La réalisation et la gestion d’établissements d’enseignement primaire par la commune en tant que collectivité de base du pays, devrait être à l’avenir davantage renforcer pour le développement du secteur de l’Education qui lui appartient d’assurer les aspects touchants à la pédagogie, l’enseignement et l’encadrement lesquels relèvent de la « compétence exclusive » du ministère de l’Education nationale », a-t-il déclaré à la presse lors de l’inauguration, en compagnie des autorités locales d’une nouvelle école primaire à la nouvelle zone urbaine « Zone Bleue » au sud de Béchar.

Une enveloppe financière de plus de 76 millions de DA a été dégagée au titre du plan communal de développement (PCD), pour la réalisation et l’équipement de cette infrastructure scolaire, disposant d’une capacité d’accueil de 150 places pédagogiques, mise à la disposition des élèves pour la nouvelle rentrée scolaire (2022-2023),ont fait savoir des responsables de la commune de Béchar.

Le membre du Gouvernement a aussi procédé à l’inauguration d’un nouvel établissement de l’enseignement moyen de 200 places pédagogiques, doté de 21 classes, 6 laboratoires,4 ateliers ainsi qu’un stade, une salle de restauration scolaire, en plus de 5 logements d’astreintes pour le personnel chargé de sa gestion.

Une infrastructure similaire a été également inaugurée officiellement par le membre du Gouvernement à l’issue de sa visite de travail à Béchar en compagnie des autorités locales.

Cet établissement de 200 places pédagogiques dont la réalisation et l’équipement ont nécessité une enveloppe financière de plus de 200 millions de DA, comprend 21 salles de cours, une salle des conférences, en plus de 7 salles polyvalentes, 2 laboratoires, 2 ateliers en plus d’un stade doté du gazon synthétique pour le développement et la promotion de la pratique sportive en milieu scolaire, selon les détails fournis par les  responsables locaux du secteur de l’Education.


Source link

Check Also

Lamamra se réunit avec le Groupe de haut niveau sur la sécurité et le développement au Sahel

NEW YORK (ONU) – Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.