Les partis installent leurs QG de campagne

Élections locales du 27 novembre à Oran

La campagne électorale vient à peine de commencer à Oran avec, notamment, une certaine ambiance constatée ce dimanche devant les QG de campagne ouverts pour la circonstance par les partis les plus en vue.

Hormis de rares affiches placardées sur des murs de la ville, la campagne électorale vient à peine de commencer à Oran avec, notamment, une certaine ambiance constatée ce dimanche devant les QG de campagne ouverts pour la circonstance par les partis les plus en vue.

C’est le cas du MSP qui a ouvert sa permanence centrale du côté du quartier Es Sedikia. «Dès que la campagne sera terminée, nous allons restituer les clés, mais si nous avons opté pour ce lieu plutôt que le local du parti situé en plein centre-ville, c’est que nous disposons de plus d’espace», explique Amine Allouche, un des candidats du parti sur la liste de l’APC d’Oran.

Anciennement membre de l’APW avant d’être élu à l’APN, ce fidèle du parti est l’un des prétendants à devenir maire d’Oran. La voie s’est libérée, compte tenu de l’absence du FLN qui a régné presque sans partage sur l’APC d’Oran durant ces 20 dernières années.

A l’échelle de la wilaya, le parti a présenté 13 listes, dont celle de l’APW, et il ambitionne de sortir majoritaire dans 5 autres communes.

Pour cela, il se donne les moyens en envisageant d’ouvrir des permanences de proximité dans chaque commune et, pour ce qui est de l’APC d’Oran, dans chacune des délégations communales.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Le Président Tebboune invite son homologue sénégalais en sa qualité de président de l’UA

L’Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d’occupation marocaines à Mahbes et Aousserd …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.