Les Occidentaux attendent les actes

L’Union européenne (UE) et les Etats-Unis se sont dits hier «profondément inquiets» de la situation des femmes en Afghanistan, selon une déclaration commune recueillie par l’AFP. «Nous sommes profondément inquiets pour les femmes et les filles en Afghanistan, pour leurs droits à l’éducation, au travail et à la liberté de circulation», a indiqué ce texte, cosigné par 19 autres pays, dont le Royaume-Uni, l’Australie, le Brésil, le Canada, le Sénégal, la Norvège, l’Argentine et la Nouvelle-Zélande. «Nous appelons ceux qui occupent le pouvoir et les autorités à travers l’Afghanistan à garantir leur protection.

Les femmes afghanes, comme tous les Afghans, méritent de vivre en sécurité et dans la dignité. Toute forme de discrimination et d’abus doit être évitée», insiste la déclaration. La communauté internationale «se tient prête à assister (les femmes du pays) avec une aide humanitaire et son soutien, pour s’assurer que leurs voix soient entendues», ont souligné les pays signataires. Et d’ajouter : «Nous surveillerons de près la façon dont tout futur gouvernement (à Kaboul) garantira les droits et les libertés qui sont devenus une partie inaliénable de la vie des femmes et des filles en Afghanistan ces 20 dernières années.»

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier

L’article Les Occidentaux attendent les actes est apparu en premier sur El Watan.


Source link

Check Also

Contre l’occultation et l’oubli : La mobilisation des «enfants d’Octobre»

Pour que «vérité et justice» soient accordées aux survivants et aux enfants des disparus, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *