Les campagnes de vaccinations ne décollent pas en Afrique | Afrique | DW

Actuellement, l’Afrique n’a que 7% de sa population qui soit pleinement vaccinée. Ceci conduit l’OMS à prioriser certaines catégories comme les personnes âgées, celles avec des comorbidités, ou encore le personnel soignant. 

Seuls certains pays, notamment le Rwanda, le Maroc, le Kenya et le Zimbabwe, ont récemment commencé à vacciner les enfants à partir de l’âge de 12 ans.

A (re)lire également : Le monde ferme ses frontières à l’Afrique australe

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime pour l’instant que les adolescents ne sont pas dans la priorité. C’est aussi l’avis du docteur Edinam Amavi, chargée de la qualité et la sûreté des vaccins pour le bloc Afrique de l’OMS, les enfants ne sont pas la priorité :

« Effectivement, certains pays en Afrique offrent des vaccins aux enfants. D’un point de vue stratégique toutefois, il y a d’autres cibles à prioriser dans la vaccination contre Covid-19, notamment le personnel de santé, les personnes âgées, et les personnes avec comorbidités. »

Moins urgent

Tout en encourageant les pays africains qui ont pris cette initiative, Edinam Amavi explique pourquoi les enfants et les adolescents ne sont pas parmi les priorités pour un continent avec un aussi faible taux de vaccination général :

« Puisque les enfants et les adolescents sont très peu à présenter le risque de faire des formes graves de la maladie et que l’objectif thérapeutique prioritaire de la vaccination contre le coronavirus est d’éviter ces maladies au plan individuel et d’empêcher la circulation du virus au plan collectif, il est moins urgent de vacciner les enfants et les adolescents. »

Durant les premiers jours de la pandémie, début 2020, plusieurs établissements scolaires ont reçu l’ordre de fermer. Une décision qui a suscité des critiques dans plusieurs pays africains. Pour Edinam Amavi, « la necessité de maintenir les lieux d’éducation ouverts a fait l’objet de discussion, et l’OMS et l’Unicef ont mis au point un guide sur comment minimiser la transmission dans les écoles, tout en maintenant les écoles ouvertes, en l’absence de vaccination des personnes en âge scolaire. »

Pour l’instant, selon l’OMS, l’Afrique a connu 8,6 millions de cas de Covid-19, avec 8,1 millions de guérisons, et 2, 6% de décès au sein de sa population.




Source link

Check Also

Le Sénégal aux urnes pour les élections locales | Afrique | DW

 La campagne électorale a été plutôt réussie pour la plupart des candidats en lice mais …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *