Le groupe BHP veut se retirer de l’activité pétrolière et gazière : Ses actifs en Algérie seront-ils concernés ?

Le groupe minier anglo-australien BHP (ex-BHP Billiton) qui opère notamment sur des gisements de pétrole et de gaz en Australie, en Algérie et dans le golfe du Mexique, a confirmé hier sur site internet avoir engagé une réflexion en vue de se retirer de l’activité pétrole et gaz – évaluées entre 13 et 15 milliards de dollars – dans le cadre d’une fusion avec le premier producteur de gaz indépendant d’Australie, le groupe Woodside Petroleum.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Contre l’occultation et l’oubli : La mobilisation des «enfants d’Octobre»

Pour que «vérité et justice» soient accordées aux survivants et aux enfants des disparus, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *