Le Cnapeste maintient la pression

Alors que le ministère de l’éducation garde le silence

Pour la troisième semaine consécutive de son débrayage national, le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste) maintient la pression.

Le taux de participation à la grève lancée par le Cnapeste a gardé pratiquement les mêmes taux que la semaine dernière. Selon Messaoud Boudiba, son porte-parole, la mobilisation de la base syndicale dans ce mouvement de riposte a atteint 80% dans les lycées, 55% dans les collèges et 15% dans les écoles primaires.

«Nous avons décalé les deux journées hebdomadaires de la grève aux mardi et mercredi. Le lundi sera à partir de la semaine prochaine une journée de rassemblement national devant les directions de l’éducation au niveau local.

Pour Alger, les représentants des trois régions éducatives de la capitale vont se rencontrer demain pour décider d’une action commune, probablement devant l’annexe du ministère de l’Education nationale à Ruisseau», annonce M. Boudiba qui ne cache pas sa crainte du pourrissement de la situation poussant à une escalade dangereuse dans le mouvement de protestation. Une grève illimitée n’est pas évoquée, mais n’est pas exclue.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
3



Source link

Check Also

définir les responsabilités et les prérogatives des élus

ALGER – Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Brahim …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.