L’ANIE dénonce le non-respect du protocole sanitaire

Les autorités viennent de rendre publique l’enveloppe financière allouée à cette échéance électorale et qui est de 8,67 milliards de dinars (plus de 867 milliards de centimes).

La campagne électorale pour les élections locales anticipées du 27 novembre entame sa troisième et dernière semaine. C’est donc la dernière ligne droite pour les partis et les listes indépendantes pour convaincre les électeurs de choisir leurs candidats, dans un contexte politique et social morose, loin des dynamiques qui caractérisaient la scène politique à la veille de pareils rendez-vous électoraux.

Les autorités mettent, à moins de dix jours de ce scrutin, les dernières retouches. Elles viennent, à cet effet, de rendre publique l’enveloppe financière allouée à cette échéance électorale et qui est de 8,67 milliards de dinars (plus de 867 milliards de centimes).

Un peu moins que le montant dégagé pour les dernières élections législatives, dont le budget était de 8,8 milliards de dinars. Le gros de ce crédit est destiné au ministère de l’Intérieur pour couvrir les dépenses de fonctionnement des délégations de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), soit un montant de 7,75 milliards de dinars.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier

L’article L’ANIE dénonce le non-respect du protocole sanitaire est apparu en premier sur El Watan.


Source link

Check Also

Rebigua présente ses condoléances à la famille de la moudjahida Anissa Derrar

Impératif soutien médiatique à la Palestine face à la propagande et à l’occupation sionistes – …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.