«La baisse de semences de pomme de terre a touché certains lobbies»

Selon le PDG du groupe de valorisation des produits agricoles

«A travers la décision de réduire les importations de semences, nous avons touché à certains intérêts de lobbys qui n’ont rien à voir avec la production nationale. Je le répète, la semence existe. Il n’y a pas de contraintes d’approvisionnement, sauf que la sécheresse cette année a réduit les rendements dépendants également du suivi de l’itinéraire technique», explique le PDG de GVAPRO.

Si avant 2017, le recours aux importations de semences de pomme de terre était important avec des volumes oscillant entre 120 000 et 130 000 tonnes (pour des montants de120 millions de dollars par an pour faire face aux besoins locaux, ces dernières années, les quantités de semences en provenance de l’étranger ont sensiblement baissé.

Elles ont été réduites de 50%. Et pour cause, la production nationale arrive à satisfaire la demande, même si l’on continue à importer pour certaines variétés. C’est ce que nous a expliqué le PDG du Groupe valorisation des produits agricoles (GVAPRO), Belhanini Mustapha.

Comment expliquer alors ces perturbations sur le marché et cette flambée des prix de ce tubercule ? «A travers la décision de réduire les importations de semences, nous avons touché à certains intérêts de lobbys qui n’ont rien à voir avec la production nationale.

Je le répète, la semence existe. Il n’y a pas de contraintes d’approvisionnement, sauf que la sécheresse cette année a réduit les rendements dépendants également du suivi de l’itinéraire technique», nous explique le PDG de GVAPRO.

Preuve, en est, il y a eu une production de plus de 300 000 tonnes de semences cette année sur 2500 hectares.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l’UIP

Foot/Amical (U20): l’Algérie et le Soudan se neutralisent (1-1) – lundi 26 septembre 2022 19:44 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.