Jour de vote sans reliefs à Sétif

Comme lors des dernières élections législatives anticipées, la wilaya de Sétif n’a pas connu le grand rush.

Ainsi, la majorité du corps électoral, qui compte 1 024 432 inscrits, a préféré bouder les urnes, notamment à Sétif-ville, où les centres de vote n’ont pas accueilli la grande foule, qui vaquait à ses obligations quotidiennes.

A 10h, le taux de participation n’a pas dépassé le seuil des 3,94% pour les APC et 3,69% pour l’APW. Appréhendée, la défection des électeurs ne surprend pas des candidats faisant les frais, disent-ils, des conséquences de la gestion catastrophique des 20 dernières années.

«On comprend parfaitement la réaction des électeurs déçus par les pratiques des deux dernières décennies.

N’ayant rien à voir avec les conditions climatiques clémentes, la bouderie des citoyens sanctionne les frasques des élus locaux qui n’ont jamais rendu des comptes, ni convié le citoyen-électeur à prendre part à la gestion de sa collectivité.

Nous payons cash les conséquences de réflexes désuets», révèlent à El Watan, sous le sceau de l’anonymat, des candidats se présentant pour la première fois aux élections locales.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d’Algérie auprès de la France

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d’Algérie auprès de la Côte d’Ivoire – mercredi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.