Incendies en Algérie : l’armée s’apprête à acquérir 4 canadairs


Les incendies qui ont ravagé, et qui ravagent encore, les forets nord africaines, et notamment Algériennes, ne sont pas passés sans que le sujet des canadairs ne soit de nouveau évoqué, mais cette fois-ci avec plus d’autant plus d’insistance. Cette dernière semaine a été particulièrement meurtrière, plus de 100 personnes ont perdu la vie dans les incendies, ce qui a poussé le président Tebboune, à donner des instructions pour que l’Algérie puisse se doter de ses propres canadairs. La directive a été prise au pied de la lettre par le ministère de la Défense.

En effet, dans un communiqué publié aujourd’hui, le ministère de la Défense dit avoir lancé la procédure pour l’acquisition de ses propres canadairs. « Le MDN a lancé les consultations nécessaires auprès de constructeurs de renommée internationale, qui sont en mesure de concrétiser notre demande en toute urgence », indique le communiqué.

Des canadairs russes

Dans le même communiqué le MDN dévoile qu’il s’agit de « constructeur russe, de renommée mondiale », et que les instances désignées par le ministère ont déjà entamé des « négociations avec cette entreprise afin d’arriver à un accord qui va permettre l’achat de 4 avions amphibies bombardiers d’eau multi-missions neufs, de fabrication russe, type BERIEV-200 (Be-200), bimoteurs, avec une capacité  de 13 000 litres et qui pourrait intervenir contre les feux de foret dans des conditions climatiques extrêmes et compliquées ».

Le communiqué du MDN, assure que les avions russes sont de renommée internationale, et qu’ils ont fait preuve de leur efficacité lors de plusieurs incendies et dans plusieurs pays à travers le monde. Ces avions bombardiers d’eau vont « donner un appui puissant aux efforts de l’état dans la lutte contre les incendies avec rapidité et efficacité », a martelé encore le communiqué du ministère de la Défense.


Source link

Check Also

Élections locales anticipées du 27 novembre : Des rejets et des interrogations

De plus en plus de partis politiques se plaignent du rejet par les structures de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *