GICA projette des investissements à l’étranger

Pour renforcer ses opérations d’exportations en hausse

Le Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA) est en phase d’étude d’opportunités pour «s’externaliser, par l’investissement à l’étranger», a indiqué, hier, le groupe public, en marge du Salon Batimatec, qui se déroule jusqu’au 11 novembre à la Safex.

Concrètement, le groupe public, qui projette d’atteindre 2 millions de tonnes d’exportation à fin 2011 et diversifie d’ores et déjà ses clients à l’international, en s’introduisant sur d’autres marchés, notamment en Europe, «étudie la possibilité d’installer des stations de broyage de clinker» dans les pays partenaires afin d’apporter une valeur ajoutée à ses exportations.

Une option qui est étudiée dans le cadre d’une série de mesures visant à dynamiser l’activité du groupe dans un secteur qui a été malmené, au même titre que nombre d’autres segments économiques, par les répercussions de la crise sanitaire.

En termes d’exportation, GICA table sur plus de deux millions de tonnes de ciment et clinker à la fin de l’année en cours, contre 1,3 million de tonnes en 2020. «Le Groupe est parvenu à diversifier ses clients, en pénétrant le marché européen, notamment l’Italie, l’Espagne et la Grande-Bretagne», notent les responsables du GICA.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l’UIP

Foot/Amical (U20): l’Algérie et le Soudan se neutralisent (1-1) – lundi 26 septembre 2022 19:44 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.