Front des forces socialistes (FFS) : «Il n’y a pas de place en Algérie pour les partisans de la fitna»

Le Front des forces socialistes (FFS) s’en prend violemment aux «partisans et la fitna et les porteurs de projet de la division et du démantèlement de l’Etat». Dans un communiqué rendu public, hier à l’occasion de la célébration du 65e anniversaire du congrès de la Soummam, ce parti est revenu longuement sur les derniers événements, particulièrement les feux de forêt ravageurs et l’abject assassinat du jeune Djamel Bensmaïl.

«Cet événement marquant et fondateur de l’histoire de notre glorieuse Révolution nous impose en tant que société et en tant que nation de définir les priorités pour une véritable organisation et restructuration de la société afin d’unifier l’effort national pour la construction d’un Etat libre, démocratique et solide, selon un authentique projet algérien susceptible de nous libérer à la fois de la tyrannie, d’une part, et de l’influence des extrémistes, des charlatans et des aventuriers politiques, d’autre part», explique d’emblée le FFS.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Élections locales anticipées du 27 novembre : Des rejets et des interrogations

De plus en plus de partis politiques se plaignent du rejet par les structures de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *