Florian Philippot en appelle au CSA après les propos de Thierry Moreau — RT en français


Le chroniqueur de RMC a expliqué vouloir «que l’on rende invivable l’existence des non-vaccinés» contre le Covid-19, qui sont, selon lui, une «minorité de connards», avant de se raviser. Le chef des Patriotes a interpellé le CSA sur cette séquence.

Le chef des Patriotes Florian Philippot a interpellé le 27 août le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) au sujet d’une séquence polémique diffusée sur RMC la veille : le chroniqueur Thierry Moreau y qualifie les personnes non-vaccinées de «minorité de connards», avant d’être repris par la présentatrice Estelle Denis.

Alors que le thème de l’émission portait sur l’opposition à la vaccination contre le Covid-19, le journaliste s’est emporté : «Je suis pour que l’on rende invivable l’existence des non-vaccinés, je suis pour que l’on pourrisse la vie des non-vaccinés», a-t-il lancé, expliquant ensuite qu’«on a une arme, qui n’est pas l’arme absolue […] et il y a une minorité de connards qui ne veulent pas se faire vacciner !»

Le mot que j’ai employé était inapproprié

«Vous pouvez être contre les gens qui ne se font pas vacciner mais pas les traiter de connards», a rétorqué l’animatrice, poussant son chroniqueur a retirer l’insulte qu’il venait de lancer. Dans la soirée du 26 août, Thierry Moreau a présenté ses excuses sur Twitter : «Le mot que j’ai employé était inapproprié et Estelle Denis m’a – à juste titre – immédiatement repris. J’ai moi-même rectifié tout de suite en parlant plutôt « d’irresponsables ». Je ne change en revanche rien à mon argumentation sur les dangers que nous font courir les non-vaccinés dans la lutte actuelle contre la Covid-19.» 

Le replay de l’émission n’a pas été mis en ligne par RMC, mais cet extrait a été fortement relayé, jusqu’à faire réagir Florian Philippot, tête d’affiche du mouvement de contestation des mesures sanitaires : «Qu’attendez-vous pour réagir le CSA ? Un appel au meurtre contre les non-vaccinés ?», a-t-il écrit le 27 août sur le même réseau social.




Source link

Check Also

un militaire responsable de la mort d’un manifestant condamné à 23 ans de prison — RT en français

Acquitté début octobre, un militaire accusé de la mort d’un manifestant de l’opposition en 2017 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *