Eric Zemmour estime que le grand rabbin veut ramener son «scalp» à Emmanuel Macron — RT en français


La passe d’armes se poursuit entre Eric Zemmour et le grand rabbin de France, qui avait jugé le premier «antisémite certainement, raciste évidemment». Le potentiel candidat à la présidentielle a qualifié Haïm Korsia de «juif de cour».

Eric Zemmour a répondu sèchement, par média interposé, au grand rabbin de France, Haïm Korsia, le 2 novembre sur i24 News.
Lors de l’émission Les Grandes gueules Moyen-Orient, le polémiste est en effet passé à l’offensive. «Le grand rabbin estime que je ne suis pas vraiment juif et que je suis raciste et antisémite», a-t-il rappelé, avant d’estimer que «les Français qui ne sont pas juifs [et] entendent cela, […] sont pris entre l’incrédulité et l’hilarité». «C’est grotesque», a-t-il ajouté.

Assurant s’être «renseigné» sur Haïm Korsia, l’éditorialiste et possible candidat à la présidentielle de 2022, a confié avoir eu «le plus grand respect» pour le grand rabbin… avant d’ajouter avoir découvert depuis «qu’il n'[était] pas que cela».

«C’est un homme […] qui veut ramener mon scalp à Emmanuel Macron», a-t-il alors asséné. «C’est un comportement de courtisan», a-t-il accusé.

Alors que le présentateur tentait de clore l’interview, Eric Zemmour a poursuivi son intervention, concluant : «Il me reproche d’être un juif assimilé alors qu’il n’est qu’un juif de cour.»

Interrogé fin octobre sur France 2 quant au racisme supposé d’Eric Zemmour, Haïm Korsia avait répondu : «Antisémite certainement, raciste évidemment».

Il avait estimé ne pas pouvoir «être en phase» avec le polémiste qu’il accusait de dire qu’il y a «trop de tel ou tel».


Source link

Check Also

Le gaz flambe, les Togolais se replient sur le charbon | Afrique | DW

A l’aide d’un éventail, Julienne Ajavon, attise le feu sous une casserole posée sur un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.