Défendre les engagements de l’Algérie sur la Libye

Ramtane Lamamra à la conférence internationale de Paris

Comme annoncé mercredi dernier, le président Abdelmadjid Tebboune n’a pas répondu à l’invitation de son homologue français, Emmanuel Macron, pour prendre part à ce rendez-vous.

Des Présidents, des Premiers ministres et des ministres de plusieurs pays du monde, dont l’Algérie, ont marqué leur présence, hier, à la conférence internationale sur la Libye organisée, hier après-midi, à Paris, en France.

Comme annoncé mercredi dernier, le président Abdelmadjid Tebboune n’a pas répondu à l’invitation de son homologue français, Emmanuel Macron, pour prendre part à ce rendez-vous.

Et c’est le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, qui l’a représenté lors de cette rencontre ayant pour but affiché par les organisateurs de sauver le processus électoral en cours en Libye.

L’absence du chef de l’Etat a été annoncée par Ramtane Lamamra, affirmant que les conditions «n’étaient pas réunies pour sa participation à cette conférence».

«Les conditions ne sont pas réunies pour participer personnellement à cette conférence, en dépit de son attachement (Président) au rôle actif de l’Algérie aux côtés des frères libyens ainsi qu’au règlement pacifique et démocratique souhaité de la question libyenne», avait précisé Ramtane Lamamra, lors d’une conférence de presse animée mercredi dernier à Alger.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l’UIP

Foot/Amical (U20): l’Algérie et le Soudan se neutralisent (1-1) – lundi 26 septembre 2022 19:44 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.