Au moins 19 morts et 50 blessés dans une attaque contre un hôpital à Kaboul — RT en français


Dans un contexte de violences entre les Taliban et leur rival Daesh, une attaque à la bombe visant le plus important hôpital militaire du pays a fait de nombreuses victimes à Kaboul.

Une attaque à la bombe suivie de coups de feu a visé ce 2 novembre à Kaboul le plus grand hôpital militaire d’Afghanistan, dans un climat de violence croissante entre les Taliban et l’organisation djihadiste rivale Daesh. Un responsable afghan du ministère de la Santé a fait état d’au moins 19 morts et 50 blessés, selon un bilan provisoire.

«Selon nos informations initiales, une explosion est survenue à la porte de l’hôpital militaire [Sardar Mohammad Dawood Khan] et une deuxième aux abords de l’hôpital», a déclaré un responsable taliban à l’AFP.

Plusieurs témoins ont également rapporté avoir entendu des tirs.

Cette attaque n’a pas été revendiquée dans l’immédiat, mais depuis leur arrivée au pouvoir le 15 août, les Taliban, qui considèrent le retour de la sécurité dans le pays comme leur priorité après 20 ans de guerre, sont confrontés à une vague d’attentats sanglants menés par le groupe terroriste Daesh. Celui-ci a ciblé ces dernières semaines aussi bien les Taliban que la minorité chiite du pays.

L’hôpital Sardar Mohammad Dawood Khan avait déjà été attaqué en mars 2017 par des assaillants déguisés en personnel médical. Cette fusillade sanglante de 6 heures à l’intérieur du bâtiment, revendiquée par Daesh, avait fait 50 morts selon le bilan officiel, plus du double selon des sources sécuritaires.


Source link

Check Also

Le gaz flambe, les Togolais se replient sur le charbon | Afrique | DW

A l’aide d’un éventail, Julienne Ajavon, attise le feu sous une casserole posée sur un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.