Affaire de corruption d’Ali Haddad: Youcef Yousfi condamné à un an de prison avec sursis 

La première chambre pénale de la Cour d’Alger a condamné ,mercredi 10 novembre, à un (1) an de prison avec sursis, l’ancien ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi et l’ancien directeur de la Jeunesse et des sports de la wilaya de Tizi-Ouzou, Iltache Abderrahmane, poursuivis pour des faits de corruption, notamment pour abus de fonction dans l’affaire de l’homme d’affaires Ali Haddad.

Le Procureur général près la Cour d’Alger avait requis deux ans de prison ferme assortie d’une amende de 500.000 DA à l’encontre de Youcef Yousfi, et 3 ans de prison ferme assortie de la même amende à l’encontre de l’ancien directeur de la Jeunesse et des sports de Tizi-Ouzou. Les accusés sont poursuivis notamment pour abus de fonction dans l’affaire de l’homme d’affaires Ali Haddad, tranchée par la Cour d’Alger le 3 novembre 2020. L’affaire avait été réinscrite au rôle de première chambre pénale de la Cour d’Alger, après que la Cour suprême ait accepté, en mai dernier, le pourvoi en cassation introduit par Youcef Yousfi et Iltache Abderrahmane. La Cour suprême a rejeté, dans la forme et dans le fond, les pourvois en cassation des autres accusés, dont l’accusé principal Ali Haddad et les anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, rendant ainsi leurs peines définitives. Le 3 novembre 2020, la Cour de justice d’Alger avait condamné l’homme d’affaires Ali Haddad à 12 ans de prison ferme et les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal à une peine de 8 ans de prison ferme. Dans cette affaire, la Cour a condamné l’ancien ministre, Ammar Ghoul à sept (07) ans de prison ferme, alors que les anciens ministres du secteur, Abdelghani Zaalane, Boudjemaa Talai et Amara Benyounes ont été condamnés à un (01) an de prison ferme. Les anciens ministres de l’Industrie, Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda ont écopé d’une peine d’un (01) an de prison ferme, alors que l’ancien ministre des travaux publics, Abdelkader Kadi a été condamné à trois (03) ans de prison ferme.

Dans la même affaire, la Cour a condamné les ex-walis de Saïda et de Annaba, respectivement Abdallah Benmansour et Mohamed Salamani à (01) an de prison avec sursis.

APS


Post Views:
4



Source link

Check Also

Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l’UIP

Foot/Amical (U20): l’Algérie et le Soudan se neutralisent (1-1) – lundi 26 septembre 2022 19:44 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.