13 millions de doses disponibles, mais pas de preneurs – الشروق أونلاين

Vaccination anti-Covid: 13 millions de doses disponibles, mais pas de preneurs

Malgré la disponibilité de 13 millions de doses, les Algériens se montrent encore réticents vis-a-vis de la vaccination. Si le ministre de la Santé, le Pr Abderrahmane Benbouzid, n’est pas favorable a instaurer l’obligation vaccinale, d’autres professionnels du domaine, comme le montre un reportage de la chaîne III de la Radio Algérienne, appellent a changer de stratégie pour mener a bien la campagne de vaccination contre le Covid-19 en Algérie.

«Nous ne voulons pas forcer les gens a se faire vacciner», affirme le ministre de la Santé, qui en appelle a la conscience collective. Abderrahmane Benbouzid préfère que la population algérienne prenne conscience et fasse volontairement le vaccin. «Mais dans le cas où les choses seraient dans une situation facheuse, pourquoi ne pas imposer le pass vaccinal», suggère le premier responsable du département de la Santé.

Le Pr Djamel Eddine Nibouche, chef de service cardiologie au CHU Nafissa Hamoud, a Alger, s’insurge contre ceux qui refusent la vaccination anti Covid-19. «Il faut être agressif quant a la vaccination», exhorte le spécialiste qui relève que la vaccination est déja obligatoire pour les nourrissons. «Maintenant que nous sommes face a une pandémie, nous hésitons a dire que le choix revient au citoyen», regrette-t-il, ajoutant «qu’il faut avoir la responsabilité d’imposer le vaccin.» Le cardiologue rappelle que les objectifs du secteur sanitaire pour vaincre la pandémie du Covid-19 ne sont pas encore réalisés.

Rappelons que les autorités du pays visent a vacciner 70% de la population d’ici a la fin 2021.


Source link

Check Also

définir les responsabilités et les prérogatives des élus

ALGER – Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Brahim …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.