10e édition du NAPEC : Miser sur le partenariat pour une reprise pour tous

Le PDG de Sonatrach et le SG du ministère de l’Energie ont plaidé pour l’importance de l’investissement en Algérie et appelé les opérateurs étrangers à profiter des avantages de la nouvelle loi sur les hydrocarbures.

Après l’annulation de l’édition 2020 du fait des conditions exceptionnelles imposées par la crise sanitaire de la Covid-19, le 10e Napec, Salon international de l’énergie et des hydrocarbures (North Africa Petroleum Exhibition and Conference), a ouvert ses portes hier dans la capitale de l’Ouest, Oran, sous le signe de la reprise après la crise.

Pas moins de 500 participants, entre exposants, opérateurs et experts, venant de 45 pays, ont répondu présent à ce premier test permettant à l’Algérie de renouer avec le plus important rendez-vous énergétique en Afrique et en Méditerranée.

Le secteur pétrolier a subi de front les conséquences de la pandémie. Tout le monde se rappelle de la chute terrible des cours pétroliers durant le 2e trimestre de l’année 2020 alors que la Covid-19 accélérait sa propagation dans le monde.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
12



Source link

Check Also

Lamamra se réunit avec le Groupe de haut niveau sur la sécurité et le développement au Sahel

NEW YORK (ONU) – Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.