Une pandémie similaire à celle du Covid pourrait frapper la Terre avant la fin du siècle – الشروق أونلاين

Des chercheurs italiens estiment qu’une pandémie similaire a celle du Covid est susceptible de se produire vers 2080, tandis que d’ici 12.000 ans l’humanité pourrait être effacée par une maladie encore inconnue.

À l’horizon 2080, l’humanité risquerait de se voir confrontée a une nouvelle pandémie dont les conséquences seraient comparables a celles de la pandémie de Covid-19, estiment les chercheurs de l’université de Padoue, en Italie.

Les auteurs de l’étude, dont le compte-rendu est publié dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, ont analysé la propagation des maladies telles que la peste, la variole, le choléra, le typhus et la grippe dans le monde au cours des quatre derniers siècles.

Selon leurs calculs, la probabilité qu’un homme né en 2000 fasse face a une nouvelle épidémie s’élève a 38%. La hausse de la population mondiale, la pollution croissante et les changements des systèmes alimentaires sont parmi les causes principales de cette situation, expliquent-ils.

D’ici 12.000 ans, extinction définitive?

Les scientifiques indiquent en même temps que la probabilité de répétition de l’épidémie la plus meurtrière dans l’histoire de l’humanité, celle de la grippe espagnole de 1918-1920, augmente de 0,3 a 1,9% chaque année. Une pandémie d’ampleur comparable pourrait frapper le monde au cours des 400 prochaines années.

Dans une prévision plus morose, bien que plus éloignée, les chercheurs évoquent la possibilité d’une pandémie susceptible d’effacer l’humanité de la terre d’ici 12.000 ans.

Covid vs grippe espagnole

La pandémie de Covid-19, débutée fin 2019 en Chine, continue de sévir dans le monde, avec plus de 4,4 millions de décès recensés pour le moment, selon les évaluations de l’université Johns-Hopkins aux Etats-Unis.

Au total, plus de 212 millions de personnes ont contracté le nouveau coronavirus. À titre de comparaison, la grippe espagnole avait contaminé au moins 550 millions de personnes, soit près de 30% de l’ensemble de la population mondiale de l’époque, et dépassé la Première Guerre mondiale pour le nombre de victimes.


Source link

Check Also

Le drapeau national mis en berne pendant trois jours

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé hier la mise en berne du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *