Un cadre du RCD condamné à un de prison ferme

Le tribunal de Chlef a condamné, avant-hier, le secrétaire national à la communication du RCD, Atmane Mazouz, à une année de prison ferme sans mandat de dépôt, assortie d’une amende de 50 000 DA.

L’annonce a été faite par l’intéressé sur son compte Facebook. Le verdict du tribunal intervenait suite à une accusation de «refus d’obtempérer à la gendarmerie». Selon Athmane Mazouz, les faits remontent à décembre 2019. «J’ai été arrêté au niveau de la wilaya de Chlef par la Gendarmerie nationale qui nous avait empêchés de rejoindre la wilaya d’Oran pour dénoncer la répression du hirak. Nous avions fini par être escortés par les forces de l’ordre jusqu’à Béjaïa, ma région natale», a-t-il affirmé dans une déclaration à Berbère TV. Ce dernier a dénoncé «un dossier monté de toutes pièces». «D’un faux rapport des gendarmes, ajouté au refus d’auditionner des témoins présents, les règlements de comptes sont et demeurent au rendez-vous dans les tribunaux», a-t-il souligné après le verdict du tribunal.
Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
104



Source link

Check Also

Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l’Algérie à l’Italie – الشروق أونلاين

 Le groupe énergétique italien Eni a annoncé avoir cédé 49,9% de ses participations dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *