Un assouplissement du pass sanitaire dans les centres commerciaux examiné «dans les prochains jours» — RT en français


La ministre du Travail Elisabeth Borne a déclaré ce 4 septembre qu’un assouplissement des règles du pass sanitaire dans les centres commerciaux de plus de 20 000 mètres carrés serait envisageable, si la situation sanitaire continue de s’améliorer.

Ce 4 septembre, Elisabeth Borne a laissé la porte ouverte à un éventuel allègement de la règle conditionnant l’entrée de certains grands centres commerciaux à la présentation d’un pass sanitaire.

Au micro de France Inter la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a déclaré : «On voit que la situation sanitaire s’améliore. Si ça se confirme on pourra assouplir les règles.» La situation sera examinée «dans les prochains jours», a-t-elle ajouté.

A la demande du gouvernement, de nombreux préfets avaient commencé le 16 août à imposer le pass sanitaire pour les surfaces de plus de 20 000 mètres carrés dans les départements où le taux d’incidence de l’épidémie dépassait les 200 pour 100 000 habitants sur une semaine.

Le 27 août, Michel-Edouard Leclerc avait demandé la fin du pass sanitaire dans les grands centres commerciaux, en proposant «soit la suppression, soit la généralisation» du pass. Face à des chutes importantes du chiffre d’affaires dans ces hypermarchés, le président du Medef a lui aussi demandé le 2 septembre que le pass sanitaire n’y soit plus requis.

Par ailleurs, le tribunal administratif des Hauts-de-Seine a suspendu le 31 août l’arrêté préfectoral qui avait imposé le pass dans deux grandes surfaces de ce département limitrophe de Paris, au motif qu’il empêchait l’accès des personnes à des biens et services de première nécessité. Le pass a également été suspendu dans le Haut-Rhin, dans les les Yvelines et dans l’Essonne.


Source link

Check Also

Retour sur la journée électorale en Allemagne | International | DW

Environ 60,4 millions d’Allemands étaient appelés aux urnes pour élire leurs députés à la chambre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *