Un an après le décès de son fils, le témoignage du père de Cédric Chouviat (VIDEO) — RT en français


Christian Chouviat livre son témoignage auprès de RT France, plus d’un an après le décès de son fils à la suite d’un contrôle de police qui a dégénéré. «Il est tombé sur un assassin», assène le père de Cédric Chouviat.

Le 3 janvier 2020, Cédric Chouviat décèdait des suites de ses blessures après un contrôle de police. Les vidéos, qui ont fortement circulé sur les réseaux sociaux, ont montré que les policiers avaient usé d’une technique polémique pour le maîtriser au sol : la clé d’étranglement. Plus d’un an après le décès de son fils, Christian Chouviat témoigne sur RT France, et rend compte des difficultés rencontrées par sa famille. «J’ai confiance en la justice», déclare-t-il car, selon lui, elle «a prouvé» qu’elle défendait «bien le dossier [et] cherch[ait] la vérité». Il insiste pour assurer qu’il s’agissait d’un «assassinat, d’un meurtre». «Il n’y a pas d’excuse», ajoute-t-il.

«Les cinq enfants n’acceptent toujours pas la disparition de leur père», s’émeut en outre Christian Chouviat. «Moi, je suis toujours bloqué au 3 janvier 2020», reconnaît-il, appuyant sur le fait que son fils était «tombé sur un assassin». Il a aussi exprimé auprès de RT France sa colère à l’encontre de Gérald Darmanin et du président français Emmanuel Macron, précisant que les policiers liés à l’interpellation n’avaient toujours pas «été mis à pied».

Le ministère de l’Intérieur a en effet répondu défavorablement à la demande des avocats de la famille Chouviat qui souhaitaient que les trois fonctionnaires de police mis en examen après le décès du livreur soient suspendus de leurs fonctions.


Source link

Check Also

Les victimes de Hissène Habré bientôt indemnisées ? | Afrique | DW

La délégation est dirigée par Alex Tordeta Ratebaye, directeur de cabinet adjoint du président de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *