tirs de mortiers contre la police et incendies volontaires dans plusieurs quartiers — RT en français


Amiens a connu une nuit agitée dans plusieurs de ses quartiers sensibles où les forces de l’ordre ont été prises à partie et les pompiers ont dû intervenir pour éteindre des incendies volontaires.

Au cours de la nuit du 25 au 26 septembre, plusieurs quartiers d’Amiens (Somme), ont été le théâtre de violences visant les forces de l’ordre qui ont dû faire appel à des renforts.

«Suite à quelques incendies et tirs de mortiers sur nos services plusieurs renforts BAC sont immédiatement intervenus sur Amiens Nord», a ainsi témoigné la police du département sur Twitter, faisant état d’une interpellation.

Des vidéos témoignant des violences ont par ailleurs été partagées sur les réseaux sociaux.

Bruits de pétards et insultes peuvent par exemple être perceptibles dans cette vidéo amateur qui aurait été filmée dans le quartier d’Etouvie, au nord-ouest d’Amiens.

En début de soirée, la chute d’une femme, âgée de 49 ans, du sixième étage d’un immeuble du quartier avait nécessité l’intervention des secours sous haute protection des forces de l’ordre. «Des équipages de la police nationale ont dû se déployer, avec le renfort de la brigade anti-criminalité pour sécuriser les secours. Un attroupement d’une quarantaine de personnes a, en effet, créé de vives tensions. Des explosions de pétards et des tirs de mortiers d’artifice ont également résonné dans le quartier où des deux-roues ont multiplié les sprints devant les forces de l’ordre», a par exemple rapporté Le Courrier picard.

«C’est le second week-end consécutif où de tels débordements ont lieu», a de son côté relaté l’antenne locale de France 3, qui explique par ailleurs que les tensions ont occasionné un blessé parmi les policiers, «une grenade [s’étant] déclenchée dans sa main alors qu’il allait en faire usage en riposte aux tirs de mortiers».

Les pompiers sont intervenus toute la nuit pour plusieurs feux de poubelles en plein milieu de la chaussée, au nord d’Amiens mais aussi dans le sud-est de la ville, près du parc de la Salamandre, a pour sa part expliqué France Bleu Amiens.


Source link

Check Also

une enquête ouverte contre le président équatorien Guillermo Lasso — RT en français

Accusé de fraude fiscale, le chef de l’Etat aurait détenu 14 sociétés offshore, fermées après …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *