Timide réaction des partis et personnalités politiques

L’ancien président Abdelaziz Bouteflika voulait mourir au pouvoir et avoir des obsèques royales. Ce ne sera pas le cas apparemment. Au lendemain de l’annonce de son décès, rares étaient les partis politiques et les personnalités nationales qui ont réagi pour présenter leurs condoléances.

Seuls des chefs d’Etat étrangers et rois arabes ont adressé des messages de condoléances au président Tebboune. Sur les réseaux sociaux, les internautes étaient partagés : pour certains, il s’agit d’un «non-événement», alors que pour d’autres un deuil national, et non la mise en berne du drapeau national, s’imposait parce que le défunt était chef d’Etat durant quatre mandats.

Parmi les rares leaders de partis qui ont réagi sur les réseaux sociaux à l’annonce du décès de Bouteflila, figure Abderrezak Makri du Mouvement pour la société et la paix (MSP). Le patron du MSP, qui se drape dans l’habit du religieux, n’hésite pas à mettre en garde les gouvernants : «Malheur à un dirigeant rattrapé par la mort, alors qu’il a lésé, triché ou menti…»


Post Views:
449



Source link

Check Also

Un cadre du RCD condamné à un de prison ferme

Le tribunal de Chlef a condamné, avant-hier, le secrétaire national à la communication du RCD, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *