Spéculation en temps de crise : Eau minérale et produits parapharmaceutiques touchés

Que ce soit lors des grandes occasions religieuses ou les crises sanitaires, les prix flambent à tous les niveaux. Après l’oxygène, le citron et quelques épices, la spéculation a atteint l’eau minérale et les produits parapharmaceutiques. Ceux utilisés dans le traitement des brûlures sont les plus touchés.

Dans certaines régions, le prix du fardeau d’eau a doublé. «Je le savais. Dès qu’il y a une demande sur un produit, son prix augmente. Je ne sais pas pourquoi, c’est toujours ainsi, et l’Etat ne fait rien pour nous éviter cette situation», se désole Hocine, père de 4 enfants, rencontré dans une supérette à Kouba, au cœur d’Alger. Le gérant de cet espace souligne qu’il n’est pas responsable de cette hausse. «Depuis plus d’une semaine, je l’achète plus cher que d’habitude.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
629



Source link

Check Also

Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l’Algérie à l’Italie – الشروق أونلاين

 Le groupe énergétique italien Eni a annoncé avoir cédé 49,9% de ses participations dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *