Origine criminelle des feux de forêt : Les réserves des spécialistes

Le postulat d’une origine criminelle et organisée des incendies de forêt en Algérie ne fait pas l’unanimité. Il n’est pas accepté par ceux qui ont gardé la tête froide et pris de la distance avec des conjectures politiciennes qui ont déclenché une chasse aux sorcières suivie d’hystérie collective qui a conduit au drame de Larbaâ Nath Irathen.

Pas l’ombre d’une preuve matérielle, pas même des aveux n’ont en effet été produits. Face à l’embrasement général du bassin méditerranéen, du Portugal à la Syrie en passant par la Sicile, le sud de l’Italie, les Balkans, avec la Grèce et la Turquie qui ont payé un lourd tribut et au sud du Maroc à l’Egypte, l’Algérie fait cavalier seul, s’isole.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Le drapeau national mis en berne pendant trois jours

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé hier la mise en berne du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *