Mouvement diplomatique et désignation d’envoyés spéciaux : Réinvestir le terrain perdu

Qualifiée «d’inefficace», voire «d’absente» sur le terrain international, la diplomatie algérienne pourrait-elle connaître un nouveau départ ? C’est du moins l’objectif affiché par les autorités en annonçant, hier, une série de décisions «tendant à révolutionner l’action diplomatique algérienne».

En effet, dans la foulée de l’adoption du plan d’action du gouvernement, il y a une semaine par le Conseil des ministres, le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, a pris quatre mesures en vue de donner un souffle nouveau à la présence algérienne sur le plan international : désignations d’envoyés spéciaux chargés de conduire l’action internationale de l’Algérie, lancement d’un vaste mouvement dans le corps diplomatique devant concerner 70 postes, organisation d’une grande conférence des chefs de postes diplomatiques et consulaires et la réactivation de la direction générale de la veille stratégique.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

«La hausse des prix va provoquer une élévation du seuil de pauvreté»

Abdoune Benalloua. Economiste Spécialiste des questions de pauvreté et auteur d’études sur le niveau de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *