Moscou propose à Washington de relancer leur coopération contre le terrorisme — RT en français


L’ambassadeur de Russie aux Etats-Unis Anatoli Antonov a rendu hommage aux victimes des attentats du 11 Septembre. Dans le même temps, Moscou a proposé aux Etats-Unis de relancer leur coopération pour lutter contre le terrorisme.

Dans une publication de la page Facebook de l’ambassade de Russie aux Etats-Unis, l’ambassadeur Anatoli Antonov a souhaité partager le deuil américain à l’occasion du 20e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001.

«La Russie a toujours soutenu les Etats-Unis dans les moments difficiles. Le président Vladimir Poutine a été le premier chef d’Etat à appeler George W. Bush après ces attaques barbares et a exprimé sa solidarité avec le peuple américain», a ainsi assuré Anatoli Antonov. «Aujourd’hui, comme avant, la Russie pleure avec les Etats-Unis, et partage la douleur de ceux qui ont perdu leurs proches. Nous n’oublierons jamais les événements sanglants survenus à New York», a-t-il ajouté.

Notre pays sait de première main ce qu’est le terrorisme

«Notre pays sait de première main ce qu’est le terrorisme. Les réseaux islamistes ont à plusieurs reprises mis la Russie à l’épreuve, la considérant comme la cible de ses atrocités», a-t-il poursuivi avant de rappeler les attentats qui avaient traumatisé la ville russe de Beslan en 2004 : «En septembre 2004, les radicaux ont franchi la ligne, assassinant de sang-froid les enfants venus à l’école de Beslan pour célébrer la Journée de la connaissance.»

Moscou rappelle le rôle important joué par la coordination des services de renseignement en matière de terrorisme

Les attentats de l’école de Beslan, le 1er septembre 2004, ont été perpétrés par un commando d’islamistes tchétchènes et ingouches qui avaient pris plus de 1 000 personnes en otages. A l’arrivée, les morts de 334 d’entre elles, dont 186 enfants, furent à déplorer.

L’ambassadeur a également fait part de la volonté russe de coopérer à nouveau avec les Etats-Unis pour combattre la menace terroriste «Nous [La Russie], sommes fermement convaincus que ce mal ne peut être vaincu qu’ensemble, collectivement, sans politisation notoire et sans « deux poids, deux mesures »».

Anatoli Antonov a ainsi souligné le rôle crucial de la coordination des services de renseignement des deux puissances : «Dans l’histoire des relations russo-américaines, il existe de nombreux exemples où, grâce à l’interaction efficace des services de renseignement, il a été possible d’empêcher de grandes attaques et la mort de citoyens innocents». Il a notamment évoqué l’aide étasunienne qui a permis de «prévenir les attentats terroristes de Saint-Pétersbourg en 2017 et 2019

«Nous espérons que ces contacts ne feront que se renforcer, et, au fil du temps, seront complétés par des discussions utiles dans le cadre du dialogue bilatéral sur la lutte antiterroriste, qui a été mené sous les auspices des ministères des Affaires étrangères en 2018-2019. La partie russe est prête à relancer le travail de ce format. C’est notre priorité naturelle. Nous devons mettre de côté toutes les contradictions et tous les différends et coopérer pour la sécurité et le bien-être non seulement de nos Etats, mais aussi de toute l’humanité. Le statut de membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU nous oblige à le faire», a insisté Anatoly Antonov.


Source link

Check Also

Amende de 10 000 euros requise contre l’afficheur varois qui avait grimé Macron en Hitler — RT en français

L’afficheur varois qui avait publié des affiches représentant Emmanuel Macron grimé en Hitler passe ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *