Moscou exprime sa «consternation» au regard de la crise afghane — RT en français


La diplomatie russe a fustigé l’attitude générale de l’Occident face à la situation de crise qui touche l’Afghanistan depuis la récente reconquête du pouvoir par les Taliban.

Comme l’a rapporté Ria Novosti le 18 août, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a fustigé l’attitude générale de plusieurs chancelleries occidentales concernant la question afghane. La haute diplomate russe a ainsi comparé l’actuelle implication de l’Occident face aux récents événements en Afghanistan, à la présence militaire de l’OTAN dans le pays depuis 2001.

«Que fait le monde occidental [en Afghanistan] ? Ce sont les mêmes pays de l’OTAN, de l’UE, qui y ont mis de l’ordre pendant 20 ans […] Est-ce qu’ils commencent à déployer des camps de réfugiés, à allouer des fonds aux ONG concernées qui apportaient une assistance ? Non, […] ils publient une déclaration sur le site internet du département d’Etat, appelant à ne pas fermer les passages frontaliers, à laisser les routes et les aéroports ouverts», a déploré Maria Zakharova en référence à un communiqué inter-étatique mis en ligne le 15 août sur le site du gouvernement américain.

«Au lieu de déployer des camps de réfugiés et d’allouer de l’aide humanitaire à la population afghane, les Etats-Unis et les pays de l’UE appellent les pays voisins à ne pas fermer les passages frontaliers», a encore fustigé la porte-parole du ministère, avant de commenter, non sans ironie, une récente déclaration du gouvernement estonien sur le dossier Afghan : «Le Premier ministre estonien a déclaré que la crise humanitaire en Afghanistan choquait l’ensemble du monde démocratique, un bon début, en effet, et l’Estonie est prête à contribuer à sa résolution en acceptant dix réfugiés en provenance d’Afghanistan.»

«C’est non seulement la crise humanitaire qui se déroule en Afghanistan qui est choquante, mais aussi la réaction même du monde démocratique à cette crise», a encore estimé Maria Zakharova.


Source link

Check Also

50% des cyberattaques menées depuis les Etats-Unis, Moscou réclame des comptes — RT en français

Disant prendre acte des «accusations non-fondées» d’élections «non-libres», l’ambassade russe aux Etats-Unis a réclamé des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *