Mohamed Saïb Musette. Sociologue et spécialiste du monde du travail : «Une nouvelle politique de l’emploi tarde à voir le jour»

Le sociologue et chercheur au Cread, Mohamed Saïb Musette, revient dans cet entretien sur la question du chômage et son lien avec les manifestations des jeunes dans les wilayas du sud du pays l Affirmant que cette région ne dispose pas d’un marché du travail offrant suffisamment d’opportunités d’emploi, il souligne la nécessité, pour les hautes autorités du pays, d’engager une stratégie spécifique pour les régions du Sud.

-Des émeutes éclatent régulièrement dans les villes de Ouargla et de Hassi Messaoud. Les jeunes dans cette wilaya réclament le droit au travail. Pourquoi, selon vous, cette revendication récurrente revient de cette manière pratiquement chaque année ?

Le marché du travail des wilayas du sud de l’Algérie n’offre pas suffisamment d’opportunités d’emplois salariés et ils sont très peu les chômeurs pouvant opter pour les formules d’auto-emploi. Ce constat est devenu un fait stylisé depuis de longues années. Il n’y a pas de recette magique pour la création d’emploi et la résorption du chômage dans ces zones. Les collectivités sont en premières lignes et elles ont besoin de l’appui des plus hautes autorités pour engager une stratégie spécifique pour les régions du Sud. Sans l’adoption d’une stratégie, les manifestations vont se répéter avec cette dose de théâtralité (automutilation, bouche cousue…) que les jeunes du Sud adoptent pour se faire entendre. Le message est bien entendu adressé à nos autorités… Une réaction forte est attendue pour éviter ces manifestations et redonner la confiance aux jeunes chômeurs.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Rebigua présente ses condoléances à la famille de la moudjahida Anissa Derrar

Impératif soutien médiatique à la Palestine face à la propagande et à l’occupation sionistes – …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.