Mohamed Abdellah placé en détention

LIVRé PAR LES AUTORITÉS ESPAGNOLES

Mohamed Abdellah, cet ex-sergent-chef de la Gendarmerie nationale, dont il a déserté les rangs avant de rejoindre l’Espagne l’été 2018, a été placé hier sous mandat de dépôt. Déféré devant le juge de la 2e chambre du pôle pénal spécialisé près le tribunal de Sidi M’hamed, il a vidé le mandat d’arrêt international lancé contre lui, au mois de mars dernier, pour une affaire de terrorisme.

Expulsé avec plus d’une trentaine de harraga algériens, à la fin de son titre de séjour, il est arrivé à Ghazaouet, très tard samedi dernier, à bord d’un navire espagnol, sur lequel il a été embarqué à partir du port d’Almeria. C’est à 8h45 que le fourgon cellulaire blanc qui le transportait est arrivé au tribunal de Sidi M’hamed, où siège le pôle pénal spécialisé, escorté par de nombreux policiers. Présenté devant le juge de la 2e chambre, il a vidé le mandat d’arrêt lancé contre lui pour «appartenance à un groupe terroriste», «blanchiment d’argent dans le cadre d’une organisation terroriste», «financement d’un groupe terroriste ayant pour but d’attenter à la sécurité de l’Etat». Agé de 33 ans et père de deux enfants en bas âge (laissés en Espagne avec leur mère), l’ancien gendarme a été cité dans une affaire de terrorisme, au centre de laquelle se trouve un ancien terroriste en détention. Il est également cité dans deux autres dossiers, ainsi qu’un troisième pendant au niveau du tribunal militaire lié à sa «désertion, rébellion et trahison». Il devrait être entendu dans les 48 heures qui suivent sa mise sous mandat de dépôt sur le fond, avant d’être déféré devant la justice militaire. 


Post Views:
0



Source link

Check Also

Climat : De fortes pluies provoquent des inondations

Les premières pluies automnales, qui se sont abattues, hier, sur plusieurs wilayas du pays, ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *