Meurtre de Djamel : la police diffuse d’autres témoignages de suspects


La Direction générale de la sureté nationale a diffusé ce mardi 17 août 2021 une autre série de témoignages de mis en causes de l’assassinat de Djamel Bensmail.

Dans son récit, la personne qui portait un t-shirt avec la mention « AX » répondant aux initiales R.A, affirme : « j’ai été poussé vers la victime avant de le rouer de coups en lui disant : pourquoi t’a allumé le feu ? Il répondait en jurant qu’il n’était pour rien ».

Le mis en cause accusé d’avoir poignardé la victime, a ensuite accusé l’individu qui portait une casquette bleue et qui a partagé la vidéo du crime de lui avoir donné le couteau. Affirmant qu’il regrette son geste, il ajoute en larmes : « je ne voulais pas le tuer ».

Le principal accusé du meurtre a également affirmé avoir poignardé la victime à deux reprises, tout en soulignant que « les derniers mots de Djamel étaient de jurer par dieu qu’il n’y est pour rien dans le déclenchent des feux ». Le prévenu ajoute ensuite qu’il a « changé la couleur de ses cheveux de peur d’être reconnu et arrêté ».

Arrestation d’un total de 61 suspects

Pour rappel, la Direction générale de la sureté nationale (DGSN) est revenue ce mardi 17 août 2021 avec de nouveaux éléments dans l’enquête de l’assassinat du jeune Djamel Bensmail à Larbaâ Nath Irathen.

Dans un communiqué rendu public, la DGSN a annoncé l’arrestation de « 25 autres suspects, en état de fuite dans plusieurs wilayas du pays ». Il s’agit, entre autres, de « deux individus arrêtés par les services de sûreté de la wilaya d’Oran alors qu’ils s’apprêtaient à quitter le territoire national ».

Selon la même source, la police a parvenu à « l’arrestation au total de 61 suspects impliqués à différents degrés dans l’homicide, l’immolation et la mutilation d’un cadavre, la destruction de biens et la violation d’un siège de police ».

Les mêmes services ont pu récupérer le téléphone portable de la victime. L’exploitation de l’appareil a permis aux enquêteurs de découvrir des « informations étonnantes sur les véritables mobiles du meurtre du jeune Djamel Bensmaïl, qui seront révélées par la Justice ultérieurement en raison du secret de l’instruction », a ajouté le communiqué.


Source link

Check Also

Dépasser les traumatismes

La mobilisation citoyenne manifestée à l’égard des familles touchées par les incendies dévastateurs, qui ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *