Meurtre de Djamel Bensmail : l’Algérie accuse Rachad et le MAK


Le président Abdelmadjid Tebboune a présidé, ce mercredi 18 aout 2021, une réunion exceptionnelle du Haut Conseil de Sécurité (HCS) avec la présence du chef d’État-major de l’armée, Said Chengriha.

Lors de la réunion, le Haut conseil de sécurité a accusé le mouvement islamiste Rachad et le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) d’être derrière l’assassiné du jeune Djamel Bensmail qui a été lynché à mort le 11 août dernier à Larbaâ Nath Irathen, dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Plus de détails à venir.


Source link

Check Also

Le drapeau national mis en berne pendant trois jours

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé hier la mise en berne du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *