Lu dans Les oppositions Algériennes : Boudiaf, le PRS et le Congrès de la Soummam

Ces considérations actuelles du Congrès de la Soummam du 20 Août 1956 n’échappent pas aux altérations de nos regards mutilés.

A l’image des constructions que nous nous faisons des épisodes à haute valeur symbolique de notre histoire collective, elles se nourrissent de lumières déformées par des prismes qui servent l’écriture de l’histoire par les gagnants, la construction de mythes, la domination des masses et, enfin, la lutte entre projets de sociétés antagoniques, longtemps étouffée par la pensée unique.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
421



Source link

Check Also

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d’Algérie auprès de la France

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d’Algérie auprès de la Côte d’Ivoire – mercredi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.