Lounes Djouadi. P/APC de Timizart (Tizi Ouzou) : «L’article 65 consacre le non-respect de la volonté populaire»

-Hormis le changement du mode d’élection du P/APC, le législateur n’a pas modifié grand-chose dans le code communal. Quel est votre avis ?

Le gouvernement veut reproduire ce qu’on avait déjà vécu après les élections de 2012 à cause de lois inadaptées et qu’on a fini par supprimer en raison des blocages des nombreuses assemblées avec des conséquences désastreuses sur le vécu des populations et le développement local. L’article 65 bis introduit dans le code communal est aux antipodes des principes du suffrage universel. Il consacre le non-respect de la volonté populaire. Cette disposition encourage le retour aux blocages et le recours à l’argent sale pour acheter les voix des élus. Je crois sincèrement que le retour à cette loi a comme objectif d’éliminer tous les élus qui ne sont pas du goût de l’administration, les isoler et les neutraliser de l’intérieur même des assemblées à travers les élus issus ou proches de l’administration.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Les sénateurs déplorent l’absence de chiffres et de bilan

Le plan d’action du gouvernement (PAG) a été présenté, hier, par le Premier ministre, ministre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *