Logements AADL : Livraison de plus de 60 000 unités depuis juillet dernier

Le nombre de logements de type location-vente livrés a atteint 61 344 unités depuis le lancement de la large opération de distribution qui a concerné plusieurs wilayas du pays à l’occasion de l’anniversaire de la Fête de l’indépendance et de la jeunesse, a annoncé, hier, l’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (AADL).

Dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook, l’AADL a rappelé «avoir livré plus de 58 000 logements de type location-vente à l’occasion de la Fête de l’indépendance et de la jeunesse, ce qui porte le nombre d’unités livrées à 61 344 après le parachèvement de tous les travaux, notamment ceux liés au raccordement au gaz, à l’électricité et à l’eau». Ce chiffre a été atteint après la livraison de 14 072 logements AADL, mercredi dernier à Oran. L’opération a été supervisée par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Tarek Belaribi, qui était accompagné du ministre de l’Industrie pharmaceutique et celui de l’Industrie ainsi que du directeur général de l’AADL, Fayçal Zitouni. L’AADL a précisé que «la bonne coordination avec les directeurs régionaux de l’AADL et ses différents partenaires, tant au niveau local que central, a permis d’atteindre cet objectif». Au-delà des chiffres avancés par l’Exécutif et le ministre de l’Habitat, se posent au niveau des sites des problèmes liés à la gestion. Pour faire face à cette situation visiblement insoluble à ce jour, l’AADL a annoncé le lancement du numéro vert «30 40».

Les équipes «Ansej» non concluantes ?

Lancé en avril 2020 et mis à la disposition des souscripteurs et des résidents, le numéro doit répondre directement aux préoccupations des locataires, «sans médiation, même s’il s’agit d’une panne d’ascenseur ou d’un problème dans le dossier de souscription», a annoncé M. Belaribi, anciennement DG de l’Agence. En décembre 2020, l’AADL et l’ex-Ansej (actuellement Agence nationale d’appui au développement de l’entreprenariat) ont signé une convention permettant aux microentreprises de participer aux actions de gestion des citées «AADL 2020» pour une durée de quatre ans.

La convention vise l’amélioration des prestations et la promotion de la qualité de la gestion des sites de l’AADL après les multiples doléances reçues par l’Agence de la part de citoyens, a-t-on précisé. Les microentreprises devait être mobilisées dans les domaines du nettoyage, du suivi et de l’entretien, dans le cadre de la concrétisation d’une nouvelle vision adoptée par les deux ministères en matière de gestion des citées AADL.

L’opération a d’ores et déjà démarré pour les cités livrées en 2020 et sera étendue ultérieurement à toutes les autres afin que les cités AADL à travers le territoire national soient gérées in fine par des entreprises Ansej, a précisé à l’époque M. Belaribi, cité par l’APS. Selon des échos, le programme n’a pas eu l’effet escompté…


Post Views:
75



Source link

Check Also

«Sortie du premier lot de validation du vaccin anti-Covid algérien en cette date» – الشروق أونلاين

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Dr Lotfi Benbahmed,  a révélé,en marge d’un entretien accordé a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *