L’image du dernier soldat américain a quitter l’Afghanistan – الشروق أونلاين

Après vingt années d’intervention US, Christopher Donahue a été le dernier soldat américain a quitter le territoire afghan.

C’est une image qui restera dans l’Histoire, selon BFMTV. Celle du dernier soldat américain a quitter le sol afghan, après une guerre de 20 ans et la mort de plus de 2400 soldats américains au combat. C’est lui, Christopher Donahue, major-général de la 82 ème division aéroportée de l’armée de terre américaine, qui a été l’ultime soldat a monter a bord du dernier avion C-17 a partir de l’aéroport de Kaboul.

Le Pentagone a dans un premier temps tweeté la fameuse photo en vision nocturne, identifiant Donahue. On y voit le soldat, seul, visage fermé et arme a la main, laissant derrière lui l’aéroport de la capitale afghane, théâtre de multiples opérations d’évacuations depuis le 15 août et la prise de pouvoir des talibans.

Le 18e corps aéroporté américain, auquel il appartient, a par la suite diffusé le cliché, saluant “le courage, la discipline et l’empathie” de ses troupes lors d’une mission “incroyablement compliquée et remplie de difficultés multiples”.

Un retrait plus tôt que prévu

Christopher Donahue avait été déployé ce mois-ci en Afghanistan, afin d’aider a sécuriser les départs de Kaboul, relate USA Today. Ce haut-gradé, ancien assistant spécial du Chef d’Etat-major des armées, avait été déployé a dix-sept reprises en Afghanistan, en Irak, en Syrie ou encore en Europe de l’Est, précise le média américain.

Le départ du commandant Donahue et de ses troupes marque la fin d’évacuations américaines qui se sont terminées “environ 12 heures” avant le retrait initialement prévu. Selon le Pentagone, les forces américaines sont restées prêtes “jusqu’a la dernière minute” a évacuer quiconque aurait pu atteindre l’aéroport.

A peine quelques minutes après l’annonce du départ de ce dernier soldat américain du sol afghan, les talibans ont tiré plusieurs feux d’artifice et se sont félicités d’une victoire qui “marque l’Histoire” de leur pays, estimant que “la défaite américaine est une grande leçon pour d’autres envahisseurs”. Si de leur côté, les Américains ont assuré vouloir “travailler” avec les talibans s’ils “tiennent leurs engagements”, le pays est désormais entre les mains de l’autoproclamé Emirat islamique d’Afghanistan.

Les forces américaines étaient entrées en Afghanistan le 7 octobre 2001 pour chasser du pouvoir les talibans, en raison de leur refus de livrer le chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, après les attentats du 11 septembre, mais 20 ans plus tard les talibans prennent désormais le pouvoir.

                                                                                                                      Echoroukonline / Agences


Source link

Check Also

Handicapés : le parcours du combattant

Difficultés d’accès à l’espace public, à l’école, au travail… L’accueil des athlètes – livrés à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *