Les prix des céréales ne cessent d’augmenter : Les pays importateurs fortement impactés

Au début de cette semaine, le ministère de l’Agriculture américain a révisé de façon spectaculaire la prévision de production de blé en Russie, évaluée désormais à 72,50 millions de tonnes, contre 85 millions un mois plus tôt, entraînant depuis la fin de la semaine dernière une forte hausse des cours.

Côté français, malgré une révision à la baisse par rapport aux attentes initiales, «la production de blé tendre est estimée à 36,7 Mt, en hausse de 10% par rapport à la moyenne quinquennale», selon un communiqué conjoint de FranceAgriMer, Arvalis et Terres Inovia.
Mais c’est surtout la qualité des grains qui pose problème, s’agissant du blé tendre hexagonal, après des moissons fortement perturbées par les pluies ces dernières semaines.

*Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

consultations politiques entre les SG des MAE des deux pays

Oran: les vols internationaux transférés à la nouvelle aérogare à partir de samedi – vendredi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.