Les déclarations de Belmadi après Burkina Faso – Algérie – الشروق أونلاين

Le sélectionneur national Djamel Belmadi a dit que son équipe manquait de solidité lors de ce match nul (1-1) face au Burkina Faso, ajoutant que ses joueurs auraient pu tuer le match en première mi-temps.

Dans une déclaration accordée au site officiel de la FAF, Belmadi est revenu sur l’arbitrage et le penalty non sifflé pour Mahrez.

“On une pression constante de ces arbitres qui passent leur temps a venir dans nos vestiaires a mettre la pression pour rien, énerver tout le monde…”.

“Quand il y a un penalty évident, on doit avoir le courage, l’honnêteté de siffler ce qui doit être sifflé”.

“On a un regroupement dans trois semaines. On voit qu’il y a des joueurs qui manquent un petit peu de compétition. Leurs championnats respectifs vont démarrer et vont avoir trois ou quatre matches dans les jambes…”

“Il faut mériter la qualification pour la coupe du monde. On va bien analyser le contenu de ce match-la”

“Les défaillances on va essayer de les combler…la route est longue”

“On a eu quelques situations…Baghdad aurait pu se retrouver face-a-face avec le gardien”

“On a manqué de précision, de qualité technique assez bizarrement

“On a mal démarré cette deuxième mi-temps…15, 20 minutes de temps faible. On s’est montré assez fébrile. C’est la où le Burkina Faso a repris un petit peu l’envie d’aller marquer…on leur a donné la possibilité”.

“Quand tu as le temps fort il faut être tueur..on a eu ce grand temps fort en première mi-temps”

  • “Quand on a ce temps faible il faut être solide…on a manqué un peu de cette solidité qui jusqu’è présent nous a permis d’obtenir les résultats que l’on connait”.


Source link

Check Also

Handicapés : le parcours du combattant

Difficultés d’accès à l’espace public, à l’école, au travail… L’accueil des athlètes – livrés à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *