Le procureur général près la cour d’Alger revient sur l’assassinat de Djamel Bensmaïn : Ferhat Mehenni et 28 autres suspects sous le coup de mandats d’arrêt internationaux

L’élément transfrontalier est avéré dans ce dossier au vu des communications, des messages et de quelques virements opérés. Attendons la fin de l’enquête pour avoir plus de détails», affirmait, jeudi dernier, le procureur général près la cour d’Alger, Mourad Sid Ahmed, lors d’une conférence de presse, tenue après trois jours d’audition non stop des suspects poursuivis pour l’horrible assassinat de Djamel Bensmaïn, le 11 août dernier à Larbaâ Nath Irathen, wilaya de Tizi Ouzou, devant le pôle pénal spécialisé, section de la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée. Selon lui, sur les 88 personnes arrêtées, dont trois femmes et un mineur, «24 font partie du mouvement terroriste le MAK. Ils ont révélé des informations importantes sur les faits et aidé les enquêteurs à dévoiler les commanditaires et leurs identité»

**Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


Post Views:
0



Source link

Check Also

Handicapés : le parcours du combattant

Difficultés d’accès à l’espace public, à l’école, au travail… L’accueil des athlètes – livrés à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *